Incunable de la semaine : « Death Valley 69 » de et par Sonic Youth.
Même récupéré à toutes les sauces, y compris à celle de la chorale des « jeunes de cœur », Sonic Youth reste maître des guitares assassines. © DR
< 28'08'09 >
Pop clip-03’ L’équipée sauvage de Sonic Youth

(Pop’archive). Année Sonic Youth, décennie Sonic Youth, jubilé Sonic Youth - sans compter alias, échappées solitaires et prête-noms. Comment contredire l’évidence : Sonic Youth est grand, Sonic Youth est partout. On oublierait presque que les New-Yorkais furent dérangeants, teigneux, trasheux, pas tellement fréquentables en somme.

Loin d’être aussi abouti que « Sister » ou que le double album historique « Daydream Nation », « Bad moon rising » paru en 1985 reste le plus intrigant et sûrement le plus maladif de leurs disques. Surgissant au milieu de titres aux mélopées désaccordées ultra tendues, « Death Valley 69 » (chantée avec Lydia Lunch) surprend comme un coup de poing terrifiant, chargé en drones de guitares et saturations assassines.

A l’image, c’est pire. Lydia Lunch sort la chevrotine… on comprend très vite la mesure du carnage. C’est Colombine avant l’heure, Gus van Sant aurait pu faire ce clip. Comme un geste surpris par une webcam, le couteau à cran d’arrêt sort de sous la jupe. Sang pour sang jusqu’au générique de fin avec « gore effects » crédités au générique. Apaisant, ce générique, qui vient nous rappeller que tout ça n’est que du cinéma…

Sonic Youth & Lydia Lunch - « Death Valley 69 », réalisation Richard Kern (1985) :



En guise d’antidote, la chorale Young@Heart chante « Schizophrenia » (Sonic Youth embaumé ?) :

Cet article a été initialement publié le 20 septembre 2007.

jean-philippe renoult 

votre email :

email du destinataire :

message :

< 1 > commentaire
écrit le < 05'05'08 > par < internet kqa azimuthprod.com >
SONIC YOUTH, le groupe légendaire de New York est en exclusivité au Festival "Les Méditerranéennes" le 4 Août pour LA soirée rock !! Retrouvez le groupe, qui ne fera que deux dates en France, aux côtés de Phoebe Killdeer, Mademoiselle K et dEUS ! www.lesmediterraneennes.fr