Gimme five, les 5 sites favoris d’Aliette Guibert-Certhoux, fondatrice de Critical Secret, l’un des premiers sites sur les cultures numériques, en ligne depuis 1999.
Aliette Guibert-Certhoux, éditrice et fondatrice de Critical Secret, l’un des plus anciens sites d’observation des nouveaux médias. © DR
< 25'11'08 >
Pop’surf’ Aliette Guibert-Certhoux, éditrice hacktiviste

Aliette Guibert-Certhoux est la fondatrice de Critical Secret, l’un des plus anciens sites sur les cultures numériques, en ligne depuis 1999. C’est grâce à elle notamment que les lecteurs francophones ont découvert l’incontournable « Manifeste hacker » de McKenzie Wark, puisque Critical Secret est aussi une maison d’édition.

Aliette Guibert-Certhoux est de tous les combats numériques : quand elle n’est pas en train de mettre la dernière main à la traduction de « Gamer Theory », du même McKenzie Wark (à paraître en mars prochain sous le titre de « Théorie du Joueur »), elle participe au Forum européen de l’essai sur l’art (du 20 au 23/11 à Paris à l’Institut national d’Histoire de l’art) ou à la deuxième édition du Off du Livre de Bruxelles (du 4 au 9 mars 2009).

En observatrice de longue date du réseau, Aliette Guibert-Certhoux n’est pas tendre avec l’évolution de l’Internet ces temps-ci. Elle livre à Systaime, vidéaste, artiste et remixeur d’images, ses cinq sites du moment (plus un, en bonus)...

Les cinq sites favoris d’Aliette Guibert-Certhoux :

1. GAM3R 7HORY

2 The New York Times SE (édition spéciale du 4 juillet 2009)

3 The New Yorker, le site du journal du même nom aux Etats-Unis.

4 Tiqqun, le site de la revue fondée par Julien Coupat en 1998 dissoute en 2001.

5 Creative Commons, le site conçu par Lawrence Lessig, « un juriste génial, artisan de la culture partagée sans dogme sur le Web, de la signature la plus souple d’Internet, de la plus propriétaire à la plus partagée et à la plus collective », explique Aliette.

votre email :

email du destinataire :

message :

< 4 > commentaires
écrit le < 25'11'08 > par < aliette.guibert jfa gmail.com >

Merci pour ce beau sujet et sa présentation qui m’honorent...

Bon.. je vais me faire exploser par Antoine Moreau ;-) mais on doit créer quelque chose de fort sous licence art libre alors il me pardonnera j’espère... et je confirme ce que je dis sur le vertus juridiques elles-mêmes de CC.

Je voulais préciser que The New Yorker est un journal de vieille tradition new yorkaise, de libres penseurs avant-gardistes et festifs du début du siècle dernier, liés aux salons et aux prix littéraires et à la scène théâtrale, dont une figure critique incontournable fut la brillante Dorothy Parker également romancière (le salon du comité de rédaction était le bar de l’Algonquin-) Nabokov, l’auteur de Lolita, y a publié son premier texte aux Etat-Unis. Toutes les archives étaient en vente sur dvd durant les dernières années. Je ne sais pas si c’est encore le cas.

Quant à Tiqqun, ce n’est pas la revue incriminée actuellement mais celle fondatrice du concept de parti imaginaire (sans être sous signature collective). La publication aujourd’hui incomprise trouvée à Tarnac est en quelque sorte la suite, sous une signature cette fois collective "comité invisible" intitulée "L’insurrection qui vient... " aux éditions La fabrique, ouvrage consistant en un très beau texte inclassable, de réalité fiction, ou d’anticipation en temps réel. Il est acccesible gratuitement sur Internet mais il me semble préférable d’acheter le livre, pour aider les accusés et la défense, car il coûte vraiment peu : 7 à 6,65 euros (sur amazon)

http://www.amazon.fr/Linsurrection-qui-vient-Comit%C3%A9-invisible/dp/2913372627

pour référence :

http://www.lafabrique.fr/IMG/pdf_Insurrection.pdf

Cordialement. A.

écrit le < 26'11'08 >
liens morts sur tiqqun
écrit le < 26'11'08 > par < aliette.guibert Kuf gmail.com >

liens morts sur tiqqun ? pas à mes yeux (je viens d’y aller et de vérifier qu’ils sont OK) :

http://www.tiqqun.info/

écrit le < 26'11'08 > par < aliette.guibert w3b gmail.com >

La pétition de l’éditeur Hazan déjà signée par des personnalités et à poursuivre de signer (à envoyer à l’email indiqué) est en ligne dans le site du soutien :

http://www.soutien11novembre.org/index.php ?option=com_content&view=article&id=22&Itemid=17

http://www.soutien11novembre.org/