< 01'01'10 >
2010, les adieux de Guillaume-en-Egypte

Les vœux de poptronics pour 2010 sont teintés de tristesse. Puisque ce dessin de Guillaume-en-Égypte qui les illustre sera le dernier de notre chat-pigiste. Exceptionnellement, Guillaume nous a écrit :

« Avec ces vœux dépourvus d’illusions (pour les non-anglophones, considering est le point d’ironie qu’on ajoute à un bilan par ailleurs catastrophique (exemple : dans “Asphalt Jungle”, Louis Calhern à Marilyn Monroe qui vient de le balancer aux flics “You did quite well, considering”) s’achève un cycle : celui de ma collaboration à Poptronics. Il faut quitter le bal avant que le bal ne vous quitte, et ma dernière contribution, à propos du désastre de Copenhague, constitue un honorable baisser de rideau.

« Autant l’avouer. Avec ce sommet de l’impuissance et de l’aveuglement, j’ai épuisé ma réserve de fléchettes. Les partager avec l’équipe de Pop aura été un bonheur, mais quand le cœur n’y est plus, inutile de faire semblant. Ma cervelle de chat n’arrive pas à faire tenir ensemble le constat d’échec qui s’appuie sur un calendrier inexorable, et les chances de salut dans une “gouvernance mondiale” qu’aucune utopie ne verrait arriver à temps du fait de ce même calendrier.

« L’humanité devra donc se passer de mes commentaires pour organiser son suicide, et nous les animaux organiser notre survie. Aux humains qui nous diront “mais pauvres bêtes, êtes-vous armées pour faire face au naufrage d’un monde complexe dont vous ne maîtrisez pas les rouages ?” nous répondrons simplement : “Et vous ?” »

votre email :

email du destinataire :

message :

< 2 > commentaires
écrit le < 04'01'10 > par < agnes SCv agnesdecayeux.fr >

écrit le < 04'01'10 > par < payetchristophe ibF yahoo.fr; elkind.damien ibF gmail.com >
Le monde entier festoie au tournant de cette décennie. Et pourtant, au même moment, c’est le coup de massue pour certains. Ce départ de Guillaume nous laisse comme orphelins. Les lecteurs assidus que nous sommes préfèrent croire que ce n’est qu’une énième pirouette du chat. Nos hypothèses : http://bit.ly/862v6G