Première archive on site de ?Papillote ?, gourmandise numérique sous forme de tinyletter préparée par Nicolas Frespech en guise de microlearning. Pour recevoir Papillote par e-mail : https://tinyletter.com/Papillote/
Le Manifeste Cyberf ?miste pour le XXIe si ?cle de VNS Matrix. ? DR
< 05'04'19 >
Une Papillote dans la matrice cyberféministe de VNS Matrix

Une tinyletter en forme de 🍬, c’est le projet lancé en début d’année par Nicolas Frespech, un artiste que Poptronics ❤️ depuis toujours (et vice-versa). Inspiré par les Lagniappe de Nicolas Nova et autres Flint, des micro-newsletters d’art et d’actu numériques qui vont vite-vite, Nicolas Frespech élabore ses tinyletters « Papillote » dans le « cadre de (son) travail d’enseignement et d’exploration des “nouveaux” modes d’apprentissage » à l’école des beaux-arts de Lyon.

Comme Poptronics a contribué dès la 2ème édition, il était plus que logique que, pour la beauté de l’archive, on propose à Nicolas Frespech d’héberger ses « Papillote »(s). Voici celle de la semaine, concoctée par l’artiste cyberféministe Coby Rae Crosbie.

🍬🍬🍬🍬🍬🍬🍬🍬🍬🍬🍬🍬

C’est en direct de Londres (et plus précisément du Goldsmiths College) que Coby Rae Crosbie, artiste, nous a préparé un sachet cyberféministe !

Est-ce que ce sont ses origines australiennes / son engagement / ses pratiques numériques ou tout à la fois qui lui ont fait composer un sachet spécial VNS Matrix !?

1.🍬🖥️ 👩‍🎨👩‍🎨👩🏻‍🎨👩‍🎨 VNS Matrix est un collectif d’artistes australiennes actives entre 1991 et 1997 qui fait son début avec un panneau d’affichage, d’abord à Adélaïde (sud de l’Australie), puis à travers tout le pays, qui dit : « Le clitoris est une ligne directe vers la matrice ». Elles sont les premières à l’écrire : le « Manifeste cyberféministe pour le XXIe siècle » paraît en 1991, basé sur nul autre ouvrage que le « Manifeste Cyborg » de Donna Haraway.

2.🍬❓ Quiz : qu’est-ce que le cyberfeminism ?

a) Cyberfeminism nije ogranicen

b) Cyberfeminismo no es una banana

c) Cyberféminisme n’est pas triste

d) Toutes les réponses précédentes

(réponse plus bas)

3. 🍬 🕹️ L’une des pièces les plus célèbres de VNS Matrix prend la forme du jeu vidéo « All New Gen ». Première question du gameplay : « What is your gender ? ». « Ni l’un ni l’autre » est la bonne réponse, car cliquer sur « Homme » ou « Femme » vous envoie dans une boucle infinie de reset. Le but du jeu est d’aider les cybersalopes et les anarcho-cyberterroristes à vaincre le Big Daddy Mainframe, symbole du patriarcat cybernétique, grâce aux pouvoirs du G-slime, tiré par nul autre qu’un clitoris.

4. 🍬👩‍💻 https://www.obn.org/reading_room/writings/html/where.html

5. 🍬💻 L’image rétro : une carte postale (édition pré-e-mails) des VNS Matrix, où figurent Francesca da Rimini, Virginia Barratt, Julianne Pierce et Josephine Starrs.


Inclue le jeu de mot sur le célèbre roman dystopique de 1931 d’Aldous Huxley, « Le Meilleur des mondes ».

🍬🍬🍬🍬

🎁 🔊 BONUS 1 : La traduction en français du « Manifeste des VNS Matrix », tirée de « Connexions : Art, réseaux, media », sous la direction d’Annick Bureaud et Nathalie Magnan (Ensb-a, collection Guide de l’Etudiant en Art, 2002) :

« Nous sommes le con moderne

L’anti-raison positive

Délivrées déchaînées impitoyables

Nous voyons l’art avec notre con nous faisons l’art avec notre con

Nous croyons à la jouissance à la folie à la sainteté et à la poésie

Nous sommes le virus du nouveau désordre mondial

Nous brisons la symbolique de l’intérieur

Saboteuses de l’Unité Centrale du paternel

Le clitoris comme ligne directe de la matrice

Les VNS MATRIX

Terminatrices du code moral

Mercenaires de l’humeur visqueuse

Descendent sur l’autel de l’abjection

Sondent le temple viscéral prophétisent dans des langues inconnues

Infiltrent interrompent disséminent

Corrompent le discours

Nous sommes le futur con »

🎁 💾 BONUS 2 : Votre nouveau fond d’écran, un screenshot du jeu « All New Gen » (1994) :


2.🍬✅ Réponse D : Les cyberféministes de la première heure résistent délibérément à une définition rigide, publiant à la place une suite de 100 antithèses décrivant ce que le cyberféminisme n’est pas, fruit des discussions de 1997 à Documenta X (première Documenta avec une directrice artistique femme, Catherine David) durant la Cyberfeminist International.

En lien, le site des Old Boys Network : collectif de six artistes qui basent leurs échanges et discussions publiquement en ligne.

🍬🍬🍬

votre email :

email du destinataire :

message :