Pop’live, le tour des concerts et soirées à ne pas rater pour la quinzaine à venir.
La dream pop de « Teen Dream » de Beach House, à savourer le 20/02 à la Maroquinerie. © DR
< 19'02'10 >
Sortez ! Clues à l’Alligator, Beach House, Le Loup, la Route du rock hiver

(pop’live) Les cinémas devenant l’objet de descentes de police régulières, on passera prudemment la fin février dans les salles de concerts. Une accident est si vite arrivé... Ça tombe bien, le programme de la quinzaine est dense. Avec quelques-uns des groupes qui devraient « faire » 2010.

Alors que le festival Super mon amour brille de ses derniers feux (Chokebore ce soir, Dent May demain, on vous en parlait ici) s’annonce déjà un autre incontournable de l’hiver, les Nuits de l’alligator, rendez-vous pas seulement parisien celui-là puisqu’il visitera une quinzaine de villes jusqu’au 6 mars. Les Nuits de l’alligator, c’est du blues. Mais du blues dans son acception la plus large. Cette cinquième édition s’annonce tout aussi éclectique que les précédentes : le saxophone vrillé de la légende no wave (malgré lui) James Chance côtoiera les métissages du Malien Vieux Farka Touré, la fraîcheur de la clique « antifolk » grenobloise Coming Soon, le blues-rock androgyne des Israéliens Asaf Avidan & The Mojos, le hip-hop jazzy (Iswhat !?), le garage sous casque (l’inoxydable Bob Log III) étant aussi de la partie. Sans oublier le post-rock de la révélation 2009 Clues.

Clues – « Haarp », réal. Karl Lemieux (2009) :



C’est aussi la cinquième de la collection hiver de la Route du rock, avec cette année encore une programmation épatante qui naviguera de l’expérimental pop (The Fiery Furnaces) ou psychédélique (Jackie-O Motherfucker) au krautrock de Beak> (le projet de Geoff Barrow de Portishead), et fera toute sa place à la jeune garde rock (le phénomène anglais The XX) et électronique (notre Toulousain favori Mondkopf). Incontestablement, c’est le festival qu’il ne faut pas rater. D’ailleurs, il affiche complet. Ceux qui n’ont pu faire le déplacement jusqu’à Saint-Malo se rattraperont en ligne, l’équipe du festival ayant eu la belle initiative de convier les caméras d’Arte Live Web, qui diffusera les concerts en direct ce soir et demain.

Beach House en sera aussi de cette Route du rock hiver, qui en profite pour faire un crochet par Paris (à la Maroquinerie, complet, 20/12). Depuis quatre ans, la pop ligne claire de ce duo venu de Baltimore n’en finit plus de faire des adeptes. Et ce n’est pas « Teen Dream », son troisième et meilleur album à ce jour, qui va stopper le mouvement : cette rêverie atmosphérique et hantée est parmi ce qu’on a entendu de plus touchant en ce début d’année. Les outils sont loin d’être neufs (pas de révolution ici, piano discret, guitare, pedal steel, claviers en soutien), mais la dream pop de Beach House, servie par la voix grave de Victoria Legrand (la nièce de Michel, mais on est loin des « Parapluies » !), les magnifie, aérienne et langoureuse. Effet du froid ou de la neige, ce cotonneux et délicatement mélancolique « Teen Dream » s’écoute au chaud derrière la buée des fenêtres ou sous la couette, qu’il donne envie de ne plus quitter !

Beach House – « Silver Soul » :



Baltimore squatte décidément cette rentrée. Avant le choc attendu Yeasayer, Le Loup est de retour ! On vous disait grand bien à la rentrée 2009 de « Family », deuxième album de ces Américains qu’on a pu un temps associer à Grizzly Bear ou Tunng. Auteur solitaire d’un premier album remarqué « The Throne Of The Third Heaven Of The Nations’ Millennium General », Sam Simkoff a cette fois enregistré avec son collectif de six musiciens. Résultat : des chansons au songwriting en liberté, variant les tonalités (pop psychédélique, expérimental chic, folk…) sans oublier le rythme, s’élevant dans des harmonies neigeuses. Planant et chamanique, le plus sérieux concurrent des Fleet Foxes. Le folk urbain écorché de Scary Mansion ouvrira cette soirée 100% Talitres (l’on ne peut plus juste label bordelais). La jeune Américaine Leah Hayes est prolifique, deux albums en un an, et elle avance vite, sortant des sentiers (re)battus pour jouer les petites cousines frêles de Scout Niblett et Chan Marshall. A suivre (Café de la danse, le 23/02).

Le Loup – « Forgive Me », live pour la radio KEXP (2009) :


Concerts et soirées :
19/02 : Masomenos et Kiko au Batofar (11e anniversaire).
19/02 : Jackson et Hey Today ! au Social Club.
19/02 : Shearwater au Nouveau Casino.
19/02 : Miss Kittin au Régine’s.
20/02 : Mike Patton à la Cité de la musique.
20/02 : Las Ondas Marteles, Fred Poulet, Viva & the Diva feat. Sir Alice (soirée Goldrush) à la Flèche d’or.
20/02 : Guillaume Teyssier, La Féline et The Finkielkrauts (soirée Squat the fuck) à la Gare aux Gorilles.
20/02 : Danton Eeprom et Bodycode (soirée Get the Curse) au Social Club.
20/02 : Just Jack au Showcase.
21/02 : Mugison, Tune Yards et Mumford & Sons à la Maroquinerie.
22/02 : Jeremy Jay et Jackie-O Motherfucker au Café de la danse.
23/02 : Little Dragon au Point Ephémère.
23/02 : Garciaphone et Baden Baden au Scopitone.
24/02 : Florence And The Machine au Bataclan (complet).
24/02 : Two Door Cinema Club au Nouveau Casino.
25/02 : Clara Moto, Enola et Spitzer (live) (soirée InFiné) au Rex Club.
25/02 : The Drums à la Maroquinerie.
25/02 : dd/mm/yyyy au Nouveau Casino.
25/02 : Vampire Weekend à l’Olympia.
25/02 : 50 Cent au Zénith de Paris.
26/02 : La Roux au Bataclan (complet).
26/02 : Strychnine, Operation S et King Automatic à Mains d’Œuvres.
26/02 : Aqua Nebula Oscillator à la Flèche d’or.
26/02 : Birdy Nam Nam (DJ-set) et Cut Killer (soirée Don’t stop the party) au Social Club.
27/02 : Bonobo, Zero 7, Dorian Concept et Blackjoy (soirée DJ’s !) à la Bellevilloise.
27/02 : Turzi Electronic Experience et The Yolks à la Flèche d’or.
01/03 : Kill For Total Peace à l’OPA.
02/03 : The Woodentops à la Maroquinerie.
02/03 : Turner Cody au Baron.
02/03 : The Antlers au Scopitone.
03/03 : Broadcast 2000 à la Flèche d’or.
04/03 : Jennifer Cardini et Thomas Fehlmann (live) au Rex Club.
04/03 : Flying Lotus et Nosaj Thing à la Bellevilloise.

votre email :

email du destinataire :

message :

< 1 > commentaire
écrit le < 20'02'10 > par < matthieu.recarte jzX poptronics.fr >
Dernière minute : The XX annule son passage à la Route du rock et à Strasbourg suite au décès du père de Romy Madley Croft, la toute jeune chanteuse du groupe.