En cinq clips et pas un de plus, petite sélection de saison de musique à voir et à écouter tranquillement pour reprendre pied en douceur après les excès réveillonnesques.
Le clip très « nature en ébullition » de Grizzly Bear a été réalisé avec l’artiste peintre californienne Alison Schulnik. © DR
< 08'01'10 >
Pop’top des musiques à voir sous la couette

Deuxième sélection de clips remarquables de 2009. Ce n’est pas parce que c’est la rentrée qu’il faut redémarrer sur les chapeaux de roues. Ambiance majoritairement douce et calme, à visionner depuis la couette à l’abri des grands froids. Et toujours, pour une plongée dans la musique visuelle 2009, on vous recommande les pop’archives.

1. Grizzly Bear, l’appel de la forêt

Avec « Veckatimest », son troisième album aux allures de manifeste, Grizzly Bear aura marqué 2009. Ce grand disque de chansons en liberté, amples et lumineuses, a aussi été l’occasion pour les Américains de multiplier les expérimentations visuelles, de « Two Weeks » à « While You Wait For The Others ». On ne vous avait pas encore proposé le naturaliste « Ready, Able », signé de l’artiste californienne Allison Schulnik.

Grizzly Bear - « Ready, Able », réal. Allison Schulnik :


2. Le flou psyché d’Here We Go Magic

Le folk a été l’un des grands filons des années 00 : pas une maison de disques qui n’ait son chanteur (ou sa chanteuse) à guitare de bois dans son catalogue. Après des débuts assez sages il y a quatre ans, l’Américain Luke Temple a quitté l’autoroute pour céder à l’expérimentation bricolo. Sous le nom de code Here We Go Magic, il a sorti en 2009 un étonnant disque entre folk électronique cosmique (le revival krautrock, toujours lui) et groove (un zeste d’afrobeat) jusqu’à l’expérimentale école hypnose (Animal Collective, influence ultramanifeste) ou bruitiste (les boucles crépitantes à la Black Dice). Un projet alien qui se paie le luxe de deux petites merveilles de folk psychédéliques, « Tunnelvision » et « Fangela », mis en images par Snejina Latev et Peking comme à la grande époque psyché.

Here We Go Magic - « Fangela », réal. Snejina Latev et Peking :


3. M. Ward à bicyclette

Restons dans le folk, avec M. Ward, grand espoir du genre depuis le formidable « The Transfiguration Of Vincent » (2003). Son « Hold Time » de 2009 n’est pas son meilleur album, mais cette superbe reprise d’un classique 1958 de Buddy Holly (avec Zooey Deschanel) est trop joliment mise en images par Mike Please (à voir aussi cette vidéo pour Jeffrey Lewis).

M. Ward - « Rave On », réal. Mike Please :


4. Fol Chen préposé au bestiaire

Poptronics aime sans compter la pop oblique. On a donc cédé sans surprise à la proposition de Fol Chen, débarqué de Los Angeles à l’hiver 2009 avec un premier album parfaitement ovniesque (« Part I : John Shade, Your Fortune’s Made », chez Asthmatic Kitty). Cinq musiciens masqués et une dizaine d’affidés (dont Raymond Raposa de Castanets, deux Liars ou l’ex-Opal Suki Ewers) qui ouvrent grand les fenêtres de l’électro-pop : trompettes, bubble électronique, sitar et beats de baloche… On trouve de tout dans la melting-pop débraillée de ce groupe érudit et drôle, conceptuel et tordu. On aurait aussi pu choisir le plus pop « No Wedding Cake ».

Fol Chen - « The Believers », réal. Kelly Sears :


5. Yeasayer prêche le désert

Pour se finir, l’un des clips les plus épatants de 2009, au point qu’on en a déjà parlé ici. Radicale, expérimentale, pleine de références (« Abyss », « Terminator », « 2001 »...), la vidéo réalisée par le duo Radical Friend (Julia Grigorian et Kirby McClure) pour Yeasayer a scotché la Toile. Et pas uniquement parce qu’on y court nu dans le désert californien... Après « Ambling Alp », le premier extrait du nouvel (et 2e) album rempli de tubes « Odd Blood », à venir en février, on annonce déjà une nouvelle collaboration entre le groupe et Radical Friend. A suivre.

Yeasayer - « Ambling Alp », réal. Radical Friend :


matthieu recarte 

votre email :

email du destinataire :

message :

< 1 > commentaire
écrit le < 09'01'10 > par < matthieu.recarte h7x poptronics.fr >
Beaucoup plus agitée que cette sélection, la toute nouvelle vidéo d’Animal Collective, "Brother Sport", une omelette psychédélique réalisée par Jack Kubizne. http://www.youtube.com/watch ?v=MGQjyGT1-mc