Les liens du geek, sélection hebdo, dispensables, futiles, invraisemblables..., en collaboration avec le « Lien du jour ».
Donald Mills tient le blog en anglais "vieux pet revêche", qui dame le pion à tous ces jeunes cons. © DR
< 08'06'09 >
Pop’geek Vieilles bécanes et vieille canaille

C’est lundi, le jour du meilleur et du pire de la geekosphère sur poptronics, avec notre sélection du « Lien du jour », le repaire des bonnes adresses des fondus du Net. Une sélection cette semaine très-très net-culture (rétrograming, rétro tout court, chaussures au bacon...). Quant à la tête de turc des nerds de la semaine, il s’agit de Frédéric Lefebvre, l’inénarrable porte-parole de l’UMP. En avant la geekerie !

Cinéphiliclics
Amie Belissian a peint une toile à clés pour « Empire Magazine », magazine anglais consacré au cinéma qui fête ses 20 ans. Y sont intégrés 50 indices pour retrouver 50 films. A l’image, il faut donc retrouver les titres (en anglais) des 50 films, et ce, juste pour le plaisir, car il n’y a rien à gagner.

Le site américain Liquid Generation propose quant à lui un montage de 2 minutes qui contient les 100 meilleures répliques du cinéma américain : « ET téléphone maison », « Je suis ton père, Luke », « Hasta la vista baby », « La première règle du Fight Club est : on ne parle pas du Fight Club », « Mon nom est Bond, James Bond », elles y sont toutes :



Les petits papiers de Simon
Un peu d’art pour faire plaisir aux lecteurs de notre magazine culturel électronique préféré (slurp) avec les jolis pliages papier de l’allemand Simon Schubert. « Couloir avec miroir central », « Villa de Bank », « Escalier central », près d’une cinquantaine de pliages sont consultables sur son site.

Porno geek
Le porno pour les geeks, ça ressemble à ces neuf pages complètes (avec illustrations) qui refont l’histoire de l’ordinateur. Il y a presque 40 ans naissait l’Altair 8800, considéré comme la première machine destinée aux particuliers. Il y a eu aussi le Kenbak, le Xerox Alto et bien d’autres... Toutes ces vieilles bécanes ont joué un rôle dans l’histoire de l’informatique et le dossier de « Maximum PC » est un grand moment d’émotion pour nos amis les geeks.

Vieux con blogueur
Il est vieux, réac et il l’assume. Depuis le mois d’avril, Donald Mills aka Don poste régulièrement des diatribes anti-jeunes sur son blog gracieusement intitulé « vieux pet revêche ». Tous les titres commencent par « Que dieu damne les jeunes pour... » et les billets par « le problème avec les jeunes aujourd’hui, c’est que… » Alors c’est quoi le problème ? Ben, que les jeunes se tatouent, ont des piercings dans le nez, sont coiffés en pétard, parlent mal... Rien de très neuf en fait : les jeunes sont jeunes, avant c’était mieux et ça fait chier les vieux cons.

Lutte contre le chômage à la geek
Il n’y a pas de sot métier, dit l’adage. Qui se trompe totalement, dit saleboulot.com, un site qui annonce la couleur : « Personne ne veut le faire... mais quelqu’un doit bien s’y coller ! » Y sont donc publiées de petites annonces avec vidéos légèrement parodiques. Où l’on croise un testeur de soupe de Douai, un glandeur de Strasbourg (« après des années d’expériences dans le domaine du rien, écrit Tony, je me décide enfin à proposer mes services en tant que glandeur professionnel »), un ramasseur de crottes de chiens d’Issy-les-Moulineaux...
Dans un tout autre registre, Byron propose ses services de tueur de dragons. Incendies, disparitions d’enfants et d’animaux de compagnie, vols, tous les jours les dragons sévissent. Vêtu tel un preux chevalier en cotte de maille, équipé de tous les sabres et ustensiles nécessaires. En tant que tueur de dragons professionnel, Byron accepte la carte Visa. N’hésitez pas à le contacter en cas de doute sur la présence d’une vilaine bête cracheuse de feu, Byron se déplace, inspecte et en cas de problème, il agit.

De la joie entre tes cuisses
C’est Techcrunch qui vend la mèche en affichant la malencontreuse erreur de Yelp, un site communautaire américain où chacun peut poster sa petite critique sur la boulangerie du coin, la crêperie du quartier etc. Comme d’autres sites, Yelp se finance par la publicité et ses articles sont sponsorisés par tel ou tel annonceur. Gros couac la semaine dernière quand Yelp a publié un article qui recommandait de se déplacer à vélo, titré « Mettez de la joie entre vos cuisses », il était sponsorisé par une association de lutte contre le viol de femmes de San Francisco. Au minimum très très maladroit...

Chiens perdus sans collier ni bague
Que fait un geek qui essuie un refus en proposant la bague de fiançailles à mademoiselle ? Perdu pour perdu (cette bague « maudite », selon lui, n’est pas échangeable, et coûte tout de même 3268 dollars), l’amoureux déçu organise une chasse au trésor sur le Net, en postant quelques indices sur Twitter. Premier indice : Christophe Colomb m’a cherché en 1492. Je suis située aujourd’hui à Thorndon (Wellington, Nouvelle Zélande NDLR) et je suis la limite nord de la zone de recherche.
Il s’était fait repérer en essayant de monnayer son dessin d’araignée à 7 pattes ou en tentant de s’incruster à la crémaillère de son voisin. David Thorne revient cette semaine avec un échanges d’e-mails imparable avec son syndic. Objet du délire ? Des chiens dont on l’accuse d’être le propriétaire. Il nie et le fait avec un humour à l’anglaise impayable. Traduction complète sur le Lien du jour.

Lefebvre dans le Pipotron
Ça a commencé il y a fort longtemps avec le Pipotron, une petite application qui génère des phrases « pipeau ». D’innombrables variantes sont apparues depuis. La dernière en date construit de fausses citations à partir de vrais propos de Frédéric Lefebvre, le porte-parole de l’UMP. Et si son générateur de communiqués vous plait, vous êtes mûrs pour consulter le « blog d’un e-consulant anonyme », plein d’interviews des entrepreneurs du Web (« 5 questions de merde à Guillaume d’Aladom », « 5 questions pourries à Padawan »), de stickers à acheter, de questions/réponses... Le ton est cruel, sarcastique et grossier. On adore.

GadgetoPop
Avant de découvrir les gadgets de la semaine, une petite séance d’hypnose online, ? C’est le docteur Rabailkal qui s’y colle en exclusivité sur le Web (allez jusqu’au bout de l’expérience...).
Quant au shopphing de la semaine, il recommande en vrac une peluche de grenouille disséquée très scientifique (et chère, 110 dollars), des chaussures motif bacon parce que cela faisait trop longtemps qu’on n’avait pas évoqué la passion des geeks pour le bacon, ou encore l’indispensable ustensile qui imite le bruit des os qui craquent à 5 dollars.

Bonus
mathilde bohrmann 

votre email :

email du destinataire :

message :