Carte postale sonore en provenance de la Mecque du jeu vidéo, le Tokyo Game Show, qui s’est tenu du 9 au 12/10 au Japon.
Inspection des troupes de "booth babes" chaque soir sur le stand Microsoft du Tokyo Game Show. © Mathias Cena
< 14'10'08 >
Lost in Translation au Tokyo Game Show

(Tokyo, envoyé spécial)

Le Tokyo Game Show (TGS pour les intimes), l’un des principaux salons de jeux vidéo du monde, s’est achevé dimanche soir. Pendant quatre jours, 1768 stands ont permis de présenter 879 jeux à près de 200 000 visiteurs et journalistes, dont l’une des occupations principales a été... de photographier les centaines d’hôtesses du salon, familièrement appelées « booth companions » ou « booth babes ».

Beaucoup de médias online présentent traditionnellement leur sélection photo ou leur medley vidéo des images de ces jeunes filles court-vêtues, qui sont pour ainsi dire là pour ça. Alors cette année, poptronics a voulu leur parler pour faire son « pot-pourri » audio. Un peu plus difficile qu’il n’y paraît avec un japonais limité : outre la barrière de la langue, l’anglais n’étant pas dans les prérequis pour postuler à un job de « booth babe », on s’aperçoit assez vite que l’exercice n’a pas été prévu par les organisateurs. Restez vingt secondes avec un micro près d’une hôtesse et un employé du salon viendra vous aborder avec cette phrase magique : « Are you press ? » (« Vous êtes journaliste ? »), histoire de faire diversion. Au final, difficile entre deux sourires d’apprendre quoi que ce soit sur les jeux, mais la journée est sauvée par un certain charme « lost in communication ».

Récit sonore : un peu d’anglais, un peu de japonais et beaucoup d’incompréhension...

(durée : 2mn50)

mathias cena 

votre email :

email du destinataire :

message :

< 1 > commentaire
écrit le < 18'10'08 > par < yannohnona uPv yahoo.fr >
Slang mothafucka, with ur booth babes... I can see how u spend ur time in tokyo, surrounded by geishas and shit... That’s y ur article is so damn short. You’d better bring me sth more consistant, like a school uniform for my G-friend, or a dsi, fool... y.o.