Berlin du train. Les premiers à expérimenter le wifi en TGV sont les voyageurs de la nouvelle ligne Paris Strasbourg (et Berlin, plus loin...). © DR
< 26'06'07 >
L’Internet à la vitesse d’un TGV est-européen

La Sncf l’avait tenté en 2003, mais les connexions wifi à bord des TGV sautaient en permanence. L’entreprise a annoncé lundi qu’elle remettait ça, cette fois avec un pool de partenaires européens, pour une mise en service potentielle à la mi-2008. La connexion wifi gratuite dans tous les TGV, sera-t-elle réalité ?

Ce sont les voyageurs de la nouvelle ligne du TGV Est, les gâtés, qui auront droit à la phase d’expérimentation, gratuite elle, dès cet automne, sur une rame du Paris-Strasbourg, promet la Sncf.

Il y a quatre ans, l’expérience menée sur les TGV Paris-Bordeaux n’avait pas été satisfaisante, en raison de « l’instabilité de la couverture wifi dans les trains à grande vitesse en situation de mobilité ». Est-ce la raison pour laquelle la Sncf se garde bien de garantir la généralisation de la couverture ? L’entreprise s’est associée à Alstom pour les serveurs et les bornes, à Orange Business Services pour les infrastructures et à Capgemini pour réaliser le portail embarqué proposé dans la foulée. Ce nouvel essai qui associe wifi et satellite est baptisé Internet sans fil « à très grande vitesse » et constituera « une prouesse technologique », avance déjà la Sncf. Le site Vnunet annonce que la connexion serait continue à 320 km/h. On attend de voir...

votre email :

email du destinataire :

message :

< 2 > commentaires
écrit le < 26'06'07 >
Wifi ? Gratuit ? SNCF ? Il va falloir rayer la mention inutile... le wifi est présent dans les gares depuis des années mais la gratuité n’est pas de mise à la SNCF.
écrit le < 27'06'07 > par < info Lnt poptronics.fr >
La Sncf expérimente sans faire payer, c’est déjà ça ! Pour le débuggage, l’entreprise offre la connexion sur la rame Paris-Strasbourg et cet automne. Ensuite, quand les connexions seront assurées (si l’expérience fonctionne), il y a fort à parier effectivement que leur politique tarifaire s’applique ici, comme ailleurs...