« Hi, How Are You », de Daniel Johnston et « Trope », de Brian Eno, deux applications pour iPhone qui dépotent.
« Hi, How Are You » © DR « Hi How Are You », le jeu pour iPhone dessiné et mis en musique par Daniel Johnston © DR
< 01'10'09 >
Complètement iPhonés, Brian Eno et Daniel Johnston

(pop’sur’le’feu) On le savait musicien, dessinateur, bipolaire, Daniel Johnston serait-il aussi technophile ? Le chanteur américain vient de créer un jeu de plate-forme 3D pour i-Phone. Il faut dire que les musiciens ne sont pas en reste avec le smartphone d’Apple. Mais rares sont ceux qui proposent autre chose qu’une extension de leur site, à force de vidéos, d’intégrale discographique streamée (Wilco ou Death Cab For Cutie) voire de cours de guitare (Santana).

Baptisé « Hi, How Are You », du titre d’un des albums importants de Daniel Johnston, c’est une histoire de damnation : Satan a transformé « Jeremiah The Innocent » en grenouille et a enlevé sa belle. Le pauvre bougre n’a plus qu’à s’enfiler une vingtaine de niveaux pour lever la malédiction. Au passage, il affrontera un boxeur sans tête ou des nourrissons diaboliques rouge sang. Tout à fait raccord avec l’univers borderline du songwriter, où Casper et Captain America tiennent une place cardinale.

Dessiné et mis en musique par Johnston et designé à Austin par Peter Franco et Steve Broumley, « Hi, How Are You » (0,99$ le temps du lancement) est une « sorte de version psyché-religieuse du classique “Frogger” » à en croire le « New York Times ». Mais, l’insaisissable Daniel Johnston qu’a joint le quotidien américain semble à peine s’en souvenir : « Je ne sais même pas ce qu’est un iPhone ! »

« Hi, How Are You », jeu pour iPhone de Daniel Johnston (2009) :



Sans aucun doute moins oublieux, Brian Eno, l’un des pionniers en matière de créations musico-ludiques pour le téléphone à tout faire d’Apple, récidive après le succès de « Bloom », toujours avec la complicité de Peter Chilvers. Plus coloré que « Bloom », avec davantage d’effets de drone, « Trope », facturé 3,99$, fonctionne également sur un principe de musique générative.

« Trope », jeu musical de Brian Eno et Peter Chivers (2009) :

matthieu recarte 

votre email :

email du destinataire :

message :

< 1 > commentaire
écrit le < 12'10'09 > par < terrybogaert ato yahoo.fr >
Le jeu siglé Daniel Johnston est à priori l’occasion pour son manager de père de se faire du blé sur le dos de son fiston, qui n’est pas vraiment impliqué dans le projet.