Challenge Tremechan 2007 , jusqu’au 15 octobre, envoyez vos détournements d’images à tremechan@gmail.com
La gentille Martine revisitée version trash par un hacker "Tremechan". © DR
< 25'09'07 >
Martine piratée, Martine libérée

Evidemment vous vous souvenez tous de Martine. « Martine à la ferme », « Martine à la foire », « Martine chez tante Lucie », d’exquis albums pleins de fraîcheur où Martine, la perfection faite petite fille, n’a aucun défaut : elle est polie, sage, courageuse, travailleuse et surtout réussit pratiquement tout ce qu’elle entreprend. Eh bien c’est tante Lucie qui va être contente de voir ce qu’elle est devenue, cette mignonne petite nunuche toujours de bonne humeur depuis qu’en 1954, elle est apparue sous la plume de Gilbert Delahaye et Marcel Marlier.

La semaine dernière, on a commencé à recevoir les premiers envois par e-mail, puis la série de plus en plus complète : un parfait détournement des couves de Martine signé d’un dénommé Tremechan, qui les propose ici-même in extenso. Sauf que là, c’est « Martine devient lesbienne », « Martine se fait jeter par ses vieux », « Martine doigte un piaf » (un de nos préférés, faut-il l’avouer), « Martine a loupé la Gay pride », « Martine se fait entretenir comme une pute », dois-je poursuivre ce catalogue de l’épouvante. Oui ? « Martine fait caca au fond du jardin », « Martine veut tuer son chien », etc. Vraiment, les gens ne respectent plus rien. Mais il faut reconnaître que c’est assez drôle, pour une fois que Martine se sort les doigts du cul pour nous faire marrer. Vous avez aimé Martine, vous allez adorer Martine.

Pour varier un peu le plaisir, il y a aussi la série Oui-Oui, autre figure de la littérature jeunesse réhabilitée au goût du jour. Oui-Oui bute les lutins, Oui-Oui conduit bourré... c’est toujours aussi fraîcheur. Et ça vire même carrément interactif, avec le challenge Tremechan : le hacker des images d’Epinal des années soixante invite à un concours de détournement à partir d’une dizaine d’illustrations.

emmanuèle peyret 

votre email :

email du destinataire :

message :

< 4 > commentaires
écrit le < 28'09'07 > par < zoro pKL lesf.com >
cette vogue de détournelment de martine me fait chier, comme par hasard les oui oui sont des detournement miévres, c’est perversement sexiste.
écrit le < 29'09'07 >
ouaip... tout ça ne vaut pas http://wiki.ardkor.com/Martine ...
écrit le < 14'10'07 >
La galerie a été supprimée du web... Représailles de l’éditeur ?
écrit le < 23'10'07 > par < info QnL poptronics.fr >

Martine est revenue, pas sur Picasa de Google, qui n’a pas dû trouver la plaisanterie à son goût (et encore moins à celui de Casterman) mais sur un blog, ici même : http://martine.logeek.com/index.php

On creuse on y revient.